Primerica

Aug

29.17

Reggie Patrick
Calgary, Alberta
Année d’association à Primerica : 1991

Reggie Patrick, de Calgary, en Alberta, est un excellent exemple qui prouve que lorsqu’on subit un coup dur de la vie et qu’on travaille dur, on finit par récolter les fruits de notre labeur. Le vice-président senior de 52 ans se rétablit de sa fracture à la nuque qu’il a subie alors qu’il pratiquait le bodysurf pendant ses vacances en famille à Maui en mars. Il demeure hospitalisé depuis son accident.

Ancien gérant de magasin de meubles, Reggie a commencé son aventure chez Primerica à temps partiel il y a plus d’une décennie, mais au cours de l’année dernière, il décidé, en compagnie de sa femme, Trish, de bâtir son entreprise. Maintenant, grâce à ses associés, Reggie peut rester positif et se concentrer sur son rétablissement.

« Nous avons été en mesure de continuer à bâtir notre entreprise depuis que j’étais à l’hôpital, » affirme Reggie. « Cette compagnie nous a permis de faire croître notre entreprise à partir du moment où j’ai mis les pieds dans l’hôpital à Maui jusqu’à mon retour à l’hôpital à Calgary. Aujourd’hui, nous continuons à développer notre entreprise et continuons d’avoir des associés prospères. Le plus dur est de ne pas pouvoir être présent pour féliciter tout le monde et voir toutes ses victoires. »

Reggie décrit sa vision et dans quelle mesure garder la tête haute pendant une épreuve a une incidence sur tous les aspects de votre vie : « Nous apportons tous deux valises pleines d’articles. Bon nombre d’entre nous avons tendance à prendre celle qui est pleines d’excuses qui nous empêchent d’avancer, d’y croire et de croire que nous pouvons aspirer à une meilleure vie. Mais, il y a aussi l’autre valise qui contient notre conviction de réussir et nous permet de partager notre conviction avec d’autres personnes et trouver des excuses pour justifier d’autres situations auxquelles nous faisons face. Les gens trouvent des excuses – c’est une question d’attitude.

Par ailleurs, Reggie attribue sa réussite et sa capacité à demeurer positif au soutien de sa femme et de ses enfants : « Je n’aurais jamais pu y arriver sans mon partenariat exceptionnel avec ma femme, Trish, et mes enfants, Jessica, Curtis et Mitchell. Je ne sais pas où on en serait aujourd’hui si j’étais resté coincé dans mon emploi au magasin de meubles. »

 

17SOC46




This entry was posted on Tuesday, August 29th, 2017 at 7:15 pm and is filed under Compagnie, Leaders, Primerica. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. You can leave a response, or trackback from your own site.



Please Leave a Reply